26/02/2005

Evaluation des films vus en janvier-février

The assassination of Richard Nixon : ***
Avec Sean Penn , Naomi Watts, Don Cheadle
 
Interprétation toute en retenue d'un Sean Penn malmené par une société de consommation dont l'incarnation la plus marquante est le président Nixon. Dès lors, pour tuer cette société de consommation, il lui faut tuer le président Nixon ...
 
Der Untergang : ****
Avec Bruno Ganz
 
Les derniers jours d'Hitler dans son bunker, entouré des fidèles qui demeurent jusqu'à la fin ou l'abandonnent, l'emballement fou d'un esprit torturé et génocidaire borné dans l'illusion d'une impossible victoire tandis que le Reich s'effondre et que chacun pense à son avenir après la chute ...
 
The Aviator : ****
De Martin Scorsese, avec Leonardo DiCaprio, Cate Blanchett, Alan Alda, Alec Baldwin
 
20 ans de la vie du magnat Howard Hugues vus par un des plus grands cinéastes américains encore en vie, avec son style particulier, qui fait d'une superproduction un drame troublant, sur un esprit tourmenté qui a dominé l'Amérique durant de nombreuses années jusqu'à se fondre dans ce rêve américain obsédant et isolant. (la photo proposée est extraite du film)
 
Le Promeneur du Champs de Mars : ****
De Robert Guédigan, avec Michel Bouquet
 
Michel Bouquet incarne de manière époustouflante le président français François Mitterrand dans les derniers mois de sa vie et de sa présidence, qui livre ses réflexions et interrogations sur l'Histoire, la mort, la vie, les humains, à un jeune journaliste de gauche.
 
Sideways : ***
D'Alexander Payne, avec Paul Giamatti, Virginia Madsen, Thomas Haden-Church
 
Deux amis, l'un écrivain raté et dépressif chronique depuis son divorce, l'autre acteur de série B, coureur de jupons allant se marier dans une semaine, décident pour enterrer la vie de garçon du futur marié de faire la route des vins en Californie. Mais leur périple leur vaut des rencontres qui engendrent des remises en question troublantes, agrémentées de vins. Comédie dramatique du cinéma indépendant américain, par le réalisateur de About Schmidt.
 

16:15 Écrit par Administrateur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.